Pages 7A et 7B du Traité Nida

Dans le cas de la femme qui a un cycle fixe, tous les avis s’accordent pour dire que le dine est dayane chaatane.

Mais dans le cas où la femme n’a pas de cycle fixe, Rabbi Eliezer et Rabbi Yeochoua sont en controverse pour savoir quand est-ce qu’on applique le dine de dayane chaatane et non pas celui de lémafréa.

Selon le premier, il s’agit de la vierge, de la femme enceinte, de celle qui allaite et de la ménopausée. Et selon le second, c’est seulement la femme vierge qui est concernée.

La michna nous dit que la Halakha suit le premier avis, celui de Rabbi Eliezer.

Quant à la Guemara, elle nous rapporte trois autres cas dans lesquels la Halakha suit également l’avis de Rabbi Eliezer.

Retrouvez le commentaire du Rav Yonathan Seror pour mieux comprendre de quoi il s’agit.